Martinique : la médiation professionnelle en mouvement

Martinique : la médiation professionnelle en mouvement

En Martinique : la médiation professionnelle se met en mouvement plusieurs médiateures professionnelles se sont réunies à l’occasion de la venue du représentant de la CPMN national qui a pris la fonction de coordonnateur en raison de ses nombreux déplacements métropoles-caraïbes.

Les projets ont été discutés et notamment la participation au Symposium de Bordeaux, et celui de la mise en place d’un événement locale, entre le 16 et le 28 novembre 2015.

A l’ordre du jour :

  • les interventions des médiateurs professionnels dans les contextes juridicisés et judiciarisés – soit dans les relations avec des juristes ou en cours de procédure judiciaire ou encore après une décision judiciaire ;
  • les relations avec le monde de l’entreprise, avec le développement des différends outils à disposition des médiateurs professionnels, pour les relations consuméristes, inter-professionnels et internes, cf. les conventions ViaMediation et le Dispositif de Médiation Professionnelle Interne – DMPI®
  • les relations avec les organisations de médiation citoyenne et les municipalités
  • les interventions dans le milieu scolaire, notamment avec la participation des médiateurs professionnels à la réserve citoyenne de l’éducation nationale

Le droit à la médiation représente une feuille de route dynamique pour les médiateurs professionnels qui en sont les premiers promoteurs. La reconnaissance de ce droit vise une lisibilité précise pour facilité l’accès à la médiation dans les cas où habituellement le réflexe culturel du recours à l’appareil judiciaire est mis en action.

En Martinique, comme dans toutes les Antilles et l’environnement caraïbéen, la médiation professionnelle vient instrumenter un dialogue indissociable de la vie insulaire, ce dialogue que l’on recherche parfois en vain, a fortiori dans les plus forts moments de tension.

 

Partager cet article